• Kamigami no Asobi

    6/10

    Kamigami no Asobi

       Informations
       
     

    Résumé: Yui Kusanagi est une humaine tout ce qu'il y a de plus ordinaire jusqu'au jour où Zeus, le seigneur des Dieux, lui donne l'ordre d'intégrer une école réservée aux divinités.

    La jeune fille va alors devoir enseigner les subtilités de l'amour et ainsi renforcer les liens entre les humains et les divinités aux élèves un peu spéciaux de cette école : Apollon Agana Berea, Hades Idoneus, Dionysus Thyrsos, Tsukito Totsuka, Takeru Totsuka, Baldr Hringhorni et Loki Leviathan.

    Année: 2014

    Genres: Harem inversé, Fantastique, Mythologie, Dieu, Romance, Comédie

    Adaptation: Visual novel (otome)

    Nombre d'épisodes: 12

    Licencié en France: Oui - Chrunchyroll

    PV

     

    Mon avis

     

    Afin d'écrire mon article j'ai dû revisionner tous les épisodes, soit 4 ans plus tard après sa sortie, et je dois dire que j'ai bien fait car il y a un tas de choses que j'avais oublié, notamment les clichés et le début qui ne donne pas vraiment envie, en fait, j'ai l'impression d'avoir occulté tous les points négatifs de la série, comme dans les premiers épisodes lors de la rencontre avec les personnages, les scènes font très "visual novel", à croire qu'ils ont repris les illu du jeu, limite les personnages prennent la pause, d'ailleurs, c'est quoi toutes ces fleurs qui apparaissent comme par magie derrière les perso' ? C'est d'un ringard...  et encore ce n'est pas le pire, bref.

    Commençons par l’élément qui est généralement le plus gros point noir des harems inversés, l’héroïne. Kusanagi Yui est l'une des premières héroïnes d'adaptation d'otome game que je n'ai pas eu envie d'étriper. Elle est gentille sans pour autant être cruche, c'est une fonceuse capable de dire le fond de sa pensée même lorsqu'elle est apeurée, comme par exemple devant le dieu Zeus. Pour le coup je n'ai pas grand-chose à dire sur elle, si ce n'est que pour une fois, c'est une bonne héroïne. Après, comme dit dans le résumé, c'est une lycéenne ordinaire, donc rien de bien original non plus.

    On suit donc Kusanagi Yui qui va faire la rencontre de divinités, et là je dois dire que les personnages cassent malheureusement le mythe. Je rappelle que les prétendants sont des dieux alors les voir si jeune et avoir de tel comportement est assez décevant. D'ailleurs, Thot - qui passe son temps à plaquer Yui contre des murs et qui est accessoirement le prof de la classe - leur donne des surnoms qui leur vont plutôt bien. "le bimbo" (Baldr), "l'idiot" (Apollon), "le lugubre" (Hadès), "l’imbécile" (Totsuka), "l'ivrogne" (Dyonisos), "le cancre" (Loki)... (ça en dit long sur la personnalité des perso' Kamigami no Asobi)

    Le pire est sans doute Apollon le dieu grec du soleil, il est beau, gentil, très enjoué et souriant d'accord, mais c'est trop, de plus, son comportement, sa voix et sa façon de parler si immature peuvent en agacer plus d'un, si déjà il cessait d'appeler les autres par des surnoms débiles se serait déjà pas mal (Loki-loki, Bal-Bal, Didi, Take-Take etc.). Malgré ça, Apollon est un personnage sensible qui peut se montrer sérieux, comme on peut le voir lorsque l'on découvre son passé que j'ai trouvé très touchant.

    Après Apollon, Baldr le dieu nordique de la lumière (doublé par Kamiya Hiroshi ♥o♥), est celui dont l’histoire est la plus intéressante et la plus détaillée. C'est un personnage doux et souriant qui va très vite s'attacher à Yui. C'est également quelqu'un qui contrairement aux Kamigami no Asobiapparences peut se montrer très possessif. Je ne sais toujours pas si j’apprécie le personnage pour sa voix ou sa personnalité XD

    Loki, le dieu du feu, est farceur et amusant mais aussi parfois agaçant, son histoire avec Baldr et Thor est assez touchante également mais encore une fois, pour un dieu, il peut être assez immature, ceci dit que cela nous plaise ou non, sa personnalité correspond bien au célèbre mythe du dieu Loki, ce dernier étant décrit comme un dieu aussi impulsif et irresponsable que malin et rusé. Loki est un personnage que je n'aimais du tout au début, cependant j'ai aimé découvrir son passé et ses réels sentiments qu'il évite si bien de montrer.

    Je ne vais pas détailler tous les personnages sinon je n'ai pas fini, mais il y a aussi: Takeru alias Susano le dieu de la mer et des tempêtes dans la mythologie japonaise, c'est un personnage au fort tempérament qui n'a confiance en personne mis à part son frère Tsukio. Dans le début il est assez désagréable mais une fois son passé révélé il devient plutôt attachant. Tsukio alias Tsukuyomi le dieu japonais de la lune et frère de Susano, lui m'a beaucoup fait rire, c'est quelqu'un qui prend tout au premier degré, d'ailleurs l'épisode qui lui est dédié est l'un des plus drôles. Et je termine par Hadès de la mythologie grecque, Dieu des Enfers et oncle d’Apollon et Dionysos ainsi que le frère de Zeus, c'est un personnage solitaire qui a un rôle assez triste en tant que Dieu des Enfers, je l'aurais vu quand même plus "sombre" et plus âgé, c'est quand même le dieu des Enfers quoi...

    Tous les personnages ont leur épisode dédié sauf un,  Dyonisos Dieu de la vigne, du vin et de ses excès ainsi que du théâtre et de la tragédie dans la mythologie grecque. J'ai cru comprendre que dans le premier jeu il n'était pas draguable, c'est sans doute pour cela qu'il n'est pas détaillé, mais dans ce cas pourquoi l'avoir mis dans l'anime ? Parce que là il ne sert strictement à rien et c'est vraiment dommage. Dyonisos est le personnage le plus âgé (avec Hadès) mais surtout le plus mature de l'anime. Qu'il ne soit pas plus approfondi ou même plus présent est vraiment dommage. (Je viens de remarquer qu'il n'est pas sur l'affiche de l'anime, donc comme je disais ce n'est pas un "prétendant", dommage Kamigami no Asobi)

    Globalement les personnages sont sympatriques, malheureusement comme je l'ai dit plus haut, ils cassent le mythe. Ce sont des dieux mais ni l'apparence ni la personnalité des personnages n'est crédible, on dirait des gosses, même Hadès qui est censé être un des dieux les plus anciens à l'air d'un ado.

    Passons maintenant à quelque chose que je n'ai pas du tout aimé dans la série mais qui m'a fait tellement rire... les transformations que l'on découvre à la fin. Alala, mais quel supplice...! Pourquoi et à quel moment le studio s'est dit que c'était une bonne idée ?  Ce sont des Dieux BORDEL, un minimum de classe est de rigueur ! Ça a au moins eu le mérite de m'amuser, j'ai même eu un de ces fous rire en revisionnant l'anime, j'avais complètement oublié ce détail. XD 

    Kamigami no Asobi
    Pitié, apportez-moi une corde... XD

    Autre erreur du studio, l'exhibitionnisme des personnages. Je suppose que certaines d'entre vous aime se rincer l’œil, mais là les personnages se retrouvent si souvent dénudés dans des moments si inopportuns que ça fait tout sauf naturel, au final c'est juste de l'exhibitionnisme, c'est lourd.

    Même si je parle beaucoup des points négatifs comme les scènes clichées et l'immaturité de certains personnages, j'ai passé un bon moment devant cet anime, car malgré tout il y a pas mal d’épisodes amusants, et c’est là l'un des points forts de l'anime, la comédie. Comme la pièce de théâtre Cendrillon par exemple, où lorsque Yui et Totsuka se retrouvent liés par les anneaux, lorsque Totsuka prend tout au premier degré ou encore les réactions de Yui etc. étaient des moments drôles et divertissants.

    Kamigami no Asobi Kamigami no Asobi Kamigami no Asobi

    La mythologie est un sujet que j'ai toujours trouvé intéressant, c'est pourquoi je suis déçue que ce sujet soit si peu abordé, car si on regarde bien, mis à par le fait que les personnages soient des divinités, on ne sait absolument rien sur le monde des dieux, ni ce qu'ils font en temps normal. Dommage.

    Les graphismes sont plutôt beaux, je n'ai pas grand chose à dire dessus, cependant, je ne suis pas fan de l’opening, ni de l'ending. Par contre, c'est le premier harem inversé à avoir de si bons OST, les musiques de fond instrumentales sont très belles, on retrouve régulièrement la version instrumentale de l'opening, j'ai beaucoup aimé.

     

    Pour conclure, bien que l'anime ait pas mal de points négatifs, ça reste un anime très divertissant à regarder grâce à sa comédie et à l’héroïne que l'on apprécie rapidement. Une série sans prise de tête. 6/10.

     Qu'en avez-vous pensé ?

    « Animes été 2018 1ères impressions 3

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Août à 02:01

    Merci pour cet excellent article Kalyna cool

    Un avis très enrichissant à lire ^^,je me suis bien marrée en lisant le passage de ton article sur les transformations ;D ! Ton article m'a vraiment donné envie de revisionner l'anime , je le ferai demain ;) , je ne me rappelais pas du tout du fait que Baldr était doublé par Kamiya Hiroshi (peut être parce qu'à l'époque je n'étais pas aussi sensible aux doubleurs que maintenant XD).Pour Apollon je pense que j'avais eu la même impression que toi ;).

    • Voir les réponses
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :