• The End of Youth: Ai no Uta

    4.5/10

    The End of Youth: Ai no Uta

       Informations
       
     

    RésuméIl y a de nombreuses raisons pour lequelles TAGASHIRA Shinichi, jeune chanteur de 28 ans voudrait mourir, la principale étant qu'il a tout simplement perdu la flamme qui l'anime. Et quand à l'occasion de retrouvailles avec un ancien ami de lycée, Yû exhorte Shinichi à revoir son petit frère, les choses prennent une tournure encore plus compliquée. Shinichi retrouvera-t-il quelque chose à quoi se raccrocher qui lui redonnera le goût de vivre ? 

    Année: 2008

    Genres: BL, drame, tranche de vie

    Auteur: KONOHARA Narise

    Dessinateur: MIYAMOTO Kano

    Nombre de tome: 1

     

    Mon avis

     

    Comme vous pouvez le constater à ma note, je n'ai pas apprécié ce manga, je suis même déçu car je j’espérais quelque chose de touchant, or pour moi ça a eu l'effet inverse, j'ai été plus agacé qu'autre chose, j'ai même eu du mal à terminer le manga, donc c'est pour dire...

    Après avoir lu le résumé je m'attendais donc à une histoire touchante, mature, qui fait réfléchir au point de  pouvoir me mettre à la place du protagoniste TAGASHIRA Shinichi, ou en tout cas, de pouvoir imaginer ce que le personnage vit et ressent, mais ça n'a pas du tout été le cas, je n'ai pas été touché ni par l'histoire, ni par les personnages, c'est tout le contrairement même.

    The End of Youth

    Je commence par le petit frère de Yu (dont j'ai déjà oublié le nom). Sans doute le pire des deux personnages principaux. Dans les mangas/animes des personnages colériques, désagréables, impulsifs on en voit souvent, mais on finit tout de même par apprécier le personnage ou par reconnaître et apprécier certaines de ces qualités, or là non, il m'a vraiment agacé. J'ai juste eu un peu pitié de lui lorsqu'on voit le comportement de Shinchi envers lui. Sinon, je trouve même qu'il a un sérieux problème, être aussi impulsif, désagréable et haineux envers les autres n'est pas normal, sans oublier qu'il est aussi possessif et désespéré, ce qui n'arrange rien. Plus d'une fois je me suis dit qu'il devrait vraiment consulter un spécialiste. D'ailleurs, je pensais même que lui aussi allait devoir changer de son côté, mais non.

    The End of Youth

    Quant au protagoniste Shinchi, eh bien comme je l'ai déjà dit, je n'ai pas été touché, ni ému par son histoire. Il a fait des mauvais choix, sa carrière de chanteur s'est rapidement terminé, ok c'est déprimant, mais je ne sais pas... je n'ai pas réussi à éprouver de réelle empathie pour lui. Alors je ne sais pas si c'est parce que l'histoire a été mal amenée ou si c'est parce que je n'aime pas le personnage, je l'ai trouvé assez con étant jeune, mais dans tous les cas, je me suis ennuyée et je ne me suis pas attachée à lui. La seule fois où j'ai eu de la peine pour lui c'est: [spoiler*] à la fin lorsqu'il se fait voler sa chanson, [/spoiler] là je peux imaginer ce qu'il a ressenti, surtout que ç'a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

    Conclusion: Peut-être que si l’histoire avait pris son temps pour s'installer et développer les personnages ainsi que l’intrigue j'aurais réussi à me plonger dans le manga, mais ça n'a pas été le cas. Je n'ai pas apprécié les personnages, je n'ai pas non plus accroché à l’histoire donc pour moi c'est un flop.

    ► Manga traduit par la Naked Truth.

    *spoiler à surligner

    « Nil Admirari no TenbinInterview d'otaku »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :