• Seijo no Maryoku wa Bannou desu (Anime)

     

    4/10

    Seijo no Maryoku wa Bannou desu

      INFORMATIONS :

    Titres alternatifs : The Saint's Magic Power is Omnipotent

    Origine : novel (2017)

    Autre adaptation : manga

    Auteur : Tachibana Yuka

    Nombre d'épisodes : 12

    Pays : Japon

    Thèmes : Romance, Magie, Fantastique, Isekai

    Simulcast / streaming : Wakanim

    BANDE ANNONCE : RÉSUMÉ :
      Sei, une employée de bureau âgée de 20 ans, se retrouve invoquée dans autre monde via "la cérémonie d'invocation de la sainte". Ce rituel a pour but d'invoquer une seule Sainte qui pourra éradiquer tous les démons. Malheureusement pour elle, le Prince de ce royaume rentre dans la pièce et désigne l'autre femme avec qui elle a été invoquée comme étant la Sainte.

    Énervée par cette situation, Sei quitte le palais royal à la recherche d'une occupation. C'est ainsi qu'elle commence à travailler dans un laboratoire où elle fabrique des potions et des cosmétiques. Elle utilise sa magie pour répondre aux demandes et des personnes commencent à se demander si elle ne serait pas la véritable Sainte.

    Sei pourra-t-elle profiter de sa vie dans ce nouveau monde sans que son titre de Sainte ne soit découvert ?
     

     Absente depuis plus d'un an, la dernière fois que j'avais posté un article portait sur l'œuvre originale et la version manga de Seijo. Et je reviens aujourd'hui vous parler de la dernière adaptation en date, l'anime. En réalité, je me sentais obligé de faire un article dessus, si je vous l'ai recommandé la dernière fois, aujourd'hui j'aurais plutôt tendance à faire le contraire. Même si je vous encourage à aller y jeter un œil pour vous faire votre propre avis, évidemment.

     

    MON AVIS : 

    Le scénario.

    Soyons honnête, les isekai il y en a la pèle, surtout ces dernières années avec la mode des Webtoons. C'est du vu et revu certes, mais c'est un concept qui marche et qui reste très agréable quand c'est bien écrit. 

    En ce qui concerne Seijo, c'est un isekai assez basique, mais qui reste plutôt sympa… à  lire ! Car regarder la version animée est presque un supplice. Je ne sais pas ce qui est passé par la tête du studio, mais si le but était d'en faire un gros cliché niais en boite, c'est réussi.

    L'animation. Là, il y a vraiment un truc qui ne va pas.

    L'animation comprend le visuel, le son, le rythme et OST. 

    1- Déjà, première chose que j'ai remarqué : les changements de plans beaucoup trop présents ! Un épisode, c'est semblable à une succession de gros plans sur chaque personnage qui parlent. Enfin "parle"…  Les onomatopées de Sei sont également beaucoup trop présentes et ne nécessitent à mon sens aucune attention. À part me donne mal au crâne, tous ces changements de plan ne servent à rien.

    2- Le rythme. Bon sang que c'est lent, que c'est mou… pire qu'une série française, c'est pour dire. Les scènes dites "romantique" (ou du moins les moments de "rapprochement" entre Sei et Al) sont pleine de moments de silence qui s'éternisent. Le tout avec (je vous le donne en mille) un gros plan sur le couple, ou les mains qui se touchent, les regards langoureux… (argh. glup. Apportez-moi une bassine, je vous prie.)

    3- Le visuel est assez basique, pour un animé de 2021 on fait mieux. Les couleurs ne sont pas folichonnent. C'est trop simple, pas assez travaillé. Je sais qu'Al Hawk est de base le personnage blond aux allures de prince cliché, mais là, il est tellement fade et mal travaillé que ça en est décevant. À croire les graphismes sont là pour rendre le cliché encore plus cliché.

    4- Les musiques kitchs qui sont là pour rendre le tout encore plus cliché. L'opening est moyen, le refrain à la rigueur...

    Adaptation bâclée ?

    Parce que j'ai lu les autres formats, mon ressenti est que cette version animée est bâclée. Outre les points négatifs liés à l'animation cités plus haut, l'anime est rushé. Parfois des scènes sont retirées et remplacées par des ellipses, soit ce sont des éléments important du roman qui ont disparu. Exemple : normalement dès le début Sei sait qu'elle est la Sainte, notamment grâce au profil qu'elle peut afficher. (Le profil est comme dans un jeu vidéo, d'un geste de la main chaque personne peut voir son profil s'afficher avec nom, grade, compétence, niveau, etc. chose qu'il n'y a pas dans l’animé.) Sei a un niveau très élevé (je ne sais plus combien 80, je crois), ses compétences en magie sainte sont infini et son titre dit clairement est la sainte). Je ne vois pas l'intérêt d'avoir retiré cette partie puisque ça permet de voir l'évolution de Sei dans l'histoire. 

    Conclusion :

    Une sacrée déception. À croire que le studio a tout fait pour rendre chaque scène encore plus clichée (musique kitch, ralenti, gros plan sur l'héroïne qui rougie, etc.) et les réactions de Sei qui me font lever les yeux au ciel... Franchement, c'est bâclé et sans aucune profondeur. Et cette lenteur... il y a un gros problème de rythme dans les épisodes, c'est plat, fade et lent en plus d'être rushé... Si vous souhaitez découvrir l'œuvre, je vous encourage plus à aller lire le novel ou le manga.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :