• Mangas

    *L'apparence des fiches a changé, pour accéder aux articles cliquez non pas sur l'image mais sur le nom de l'anime ;) 

           

    07-Ghost


    Aoki Umi no Toraware Hime


    Beast Master


    Bride of the Death

           

    Fairy Tail

    L'arcane de l'aube

    L'enfant et le maudit

    Les mémoires de Vanitas

           

    Namaikizakari

    Noragami

    Skip Beat!

    The The Ancient Magus Bride

           
  • Informations

     

    8/10

     

     

    Résumé: Fin du XIXe siècle. Paris est en plein émoi à la suite d’attaques répétées de vampires. Pourtant, la règle d’or de leur communauté est de ne pas s’en prendre aux humains ! Un mal mystérieux semble ronger ces créatures immortelles...

    C’est en cette période troublée que Noé arrive dans la capitale. Il suit la trace du grimoire de Vanitas, artefact légendaire craint de tous les vampires. On dit qu’il permet à son détenteur d’interférer avec ce qu’il y a de plus sacré pour eux : le nom véritable, symbole même de leur vie. Le modifier peut les rendre fous, voire les anéantir...

    À bord de l’énorme vaisseau flottant sur lequel il a embarqué, Noé fait la connaissance d’Amélia. Alors qu’il l’aide à se remettre d’un malaise, tout s’emballe : elle perd la tête et révèle sa nature de vampire devant les passagers ! C’est alors qu’entre en scène un mystérieux assaillant, se présentant comme... Vanitas ! Devant un Noé bouche bée, il dégaine le fameux grimoire et apaise l’accès de folie de la jeune femme. L’artefact ne serait donc pas qu’une arme mortelle ? Vanitas, héritier du nom et du pouvoir du créateur du livre, a une mission : sauver les vampires de la malédiction qui pèse sur eux !


    Mangaka: 
    Mochizuki Jun

    Année: 2015 (Japon) / 2017 (France)

    Genres: Shonen - Comédie, Action, Mystère, Historique, Romance, Vampires

    Nombre de tomes: 3 (en cours)

    Licencié en France: Oui - Ki-oon

     

         

     

    Mon avis

     

    Ça faisait un petit moment que je n'avais pas lu de nouveau manga, en fait, j'avais un peu la flemme de commencer de nouvelle série, mais aujourd'hui j'ai fini par jeter mon dévolu sur "Les mémoires de Vanitas" disponibles aux éditions Ki-oon, et j'ai bien fait car j'ai adoré.

    Dès le début j'ai accroché (alors que je suis très difficile), de par ses dessins qui sont évidemment très beau et facilement reconnaissable ! Je rappelle que le manga est de Mochizuki Jun, auteur de Pandora Heart. La personnalité des personnages m'a également beaucoup plus, ils ne sont pas ennuyants, ni énervants au contraire, on n'a qu'une envie c'est d'en apprendre plus sur eux et de les suivre dans leur aventure. 

    Les mémoires de Vanitas Les mémoires de Vanitas

    J'aime beaucoup Vanitas, sous ses allures de simple humain négligeant, blagueur et un peu "je-m'en-foutiste" se révèle en fait quelqu'un d'assez malin, sérieux et surtout de mystérieux. Dès le début on cherche à connaitre ses objectifs, son but, pourquoi lui qui est humain veut sauver les vampires ? Il possède le Livre de Vanitas mais se dit "médecin des vampires", ce qui est étonnant quand on connaît l'histoire du vampire Vanitas, le créateur du livre qui a pour but de se venger des vampires.

    Le passé de Vanitas est encore assez flou mais on devine facilement qu'il n'a pas vécu un conte de fées, d'ailleurs il lui arrive d'afficher ou de dires des choses assez tristes ou a double sens, on cherche alors à reconnaître le vrai du faux pour en apprendre plus sur lui... Conclusion: personnage beau, amusant mais en même temps intelligent et mystérieux... j'adore.

    Quant à Noé, il est trop mignon (et très beau aussi), un moment il a les yeux pleins d’étoiles tel un gosse qui découvre de nouvelles choses et la seconde d'après il retrouve son sérieux, près a se battre. C'est un personnage vraiment attachant mais contrairement à ce que je pensais il est très fort et très fiable. J'adore et je suis dingue du duo Vanitas-Noé. Ces deux-là disent ne pas s’apprécier mais les petits moments de "complicité" prouvent le contraire.

    (J'avoue que par moments le manga me faisait beaucoup penser à D.Gray-Man, de par l'ambiance du manga et l'époque où se déroule l’histoire, mais surtout a cause de Noé. Pour ceux qui suivent le manga DGM vous remarquerez que Noé ressemble pas mal à Allen quand il est possédé par le 14ème ! Peau matte, cheveux blancs .etc. Ce n'est pas une critique négative, hein, juste mon ressenti.)

    Malgré la comédie très synaptique apportée par les héros ont sens que l’histoire va être sombre, ce qui va effectivement être le cas assez rapidement: quand on apprend le passé très triste des personnages ou quand des morts vont s'enchaîner etc. ça nous plonge directement dans l'intrigue.

    Ce type de manga est pile ce que j'aime, il y a de tout pour nous faire passer des rires aux larmes. Une touche de comédie, une bonne histoire avec des mystères et du suspense pour nous tenir en haleine, un côté dramatique et sombre pour nous émouvoir, mais pas que ! Il y a un peu de romance pour adoucir un peu tout ça. (j'ai l'impression d'écrire une recette Lol). J’espère quand même sincèrement que la romance ne sera pas trop mise en avant, car je ne suis pas fan des trucs cucul (j'ai du lire trop de shojo!), mais bon, dans ce Shonen je ne pense pas. 

    Conclusion: Histoire plutôt originale, un bon dosage des genres (comédie, action, mystère etc.), des personnages attachants qu'on ne peut qu’apprécier, et de très beaux dessins. Je recommande ♥

    ► Les deux premiers tomes sont disponibles aux Éditions Ki-oon, et pour les impatients comme moi il y a toujours les scans anglais.

    Pour le moment je mets un 8/10 au manga, mais la note changera (sans doute pour un beau 9/10 ?) quand le manga sera terminé.

    Les mémoires de Vanitas

      

    Junjou Romantica


    votre commentaire
  • Informations

     

    7/10

    Fairy Tail

     

    Résumé: Lucy est une jeune magicienne de 16 ans à la recherche d'une guilde. Fan de magie depuis sa plus tendre enfance, elle lisait régulièrement des magazines sur les guildes, et a finalement voulu en intégrer une. Dans ce but, elle est devenue magicienne des clés stellaires, un mage capable d'appeler des esprits avec qui il a conclut un pacte au moyen de clés.

    Lucy rêverait d'intégrer la glorieuse guilde de Fairy Tail, mais elle n'a aucune idée de leurs méthodes de recrutement, et a un peu peur face à la réputation de "guilde à problème" qu'elle traine. Mais bien vite, elle laisse ses remords de côté lorsqu'un mage du feu prétend être de la guilde et l'invite à bord de son bateau. Ce n'est qu'un imposteur, mais elle est sauvé par Natsu, un jeune homme qu'elle avait rencontré peu avant et qui, lui, est un véritable membre de la guilde.

    Année: 2006

    Genres: Comédie, Fantasy, Amitié, Combat, Magie, Aventure

    Nombre de tomes: 63

    Adaptation en anime: oui

    Licencié: PIKA

         

     

    Mon avis

     

    J'étais fan de Fairy Tail dans le début puis, petit à petit j'ai trouvé ça un peu lassant. Surtout que le mangaka, a un penchant de plus en plus prononcé pour le Ecchi.

     • L'histoire: Globalement, je n'ai rien à reprocher à l'histoire. On suit d'abord Lucy qui va rejoindre une guilde de mage grâce à Natsu, puis on va découvrir ce monde où la magie fait partie du quotidien ainsi que la guilde en question, Fairy Tail. Dans l'anime, l'amitié est beaucoup mise en avant, et c'est souvent ce lien qui les unit qui les "mène à la victoire", c'est un peu cul-cul la praline mais bon ^^ Il y a quand même un bémol à l'histoire, c'est qu'on ne sait jamais trop où ça va, dans le début on sait que le but de Natsu est de retrouver son père adoptif, un dragon nommé Ignir, après ça, on découvre les personnages et les arcs, tous aussi différents les uns que les autres, vont s’enchaîner sans parler de dragon, sauf a la fin. J'ai trouvé que l'histoire traînait un peu en longueur, j'ai d'ailleurs arrêté le manga à plusieurs reprises. Autre bémol, le côté shonen est trop "doux" à mon gout, a la fin il y a une guerre mais pas de mort ou de blessés grave ? Autant regarder un Disney.

     • Les personnages et les combats: Mon personnage féminin préféré était Lucy, même si elle n’est pas la plus forte, elle évolue, elle est intelligente et courageuse. Après, quand on voit que Mashima l'a fait toujours pleurer et fait en sorte qu'elle finisse toujours nue, ou en tout cas, les seins a l'air, j'ai finit par être lassé de ce personnage. Par exemple: À un moment donné, Natsu est gravement malade et devient de plus en plus froid, et tout ce que Polyussica trouve à dire c'est "Lucy, déshabilles-toi et réchauffe le", Sérieux ?! En pleine guerre et tout ?! C'est vraiment dommage, beaucoup de personnes détestent ce personnage à cause de ça, mais dans le début elle n'était pas aussi exhibitionniste et pleurnicharde, c'est la faute à Mashima-sensei ! Grrr. La vieillesse ne lui va pas... Comme je l'ai dit plus haut, Lucy évolue et devient de plus en plus forte, cependant, elle ne termine jamais les combats, ou en tout cas, jamais grâce à sa seule force. Exemple: contre Angel et Gémini, c'est Hibiki qui l'aide, contre Jackal, c'est Aquarius qui l'aide en se sacrifiant et encore, le combat ne se termine pas, puisque c'est Gajil, Juvia, Natsu et Grey qui lui viennent en aide. Au final, elle joue toujours la fille qui doit être sauvée et c'est bien dommage parce qu'elle devient vraiment plus forte. Concernant, son pouvoir, je le trouve plutôt "beau", même si je trouve les esprits pas trop crédibles, genre Sagittarius, le mec est déguisé en cheval quoi... Point positif avec Lucy, les belles scènes, bon certes Lucy est émotive et pleure souvent (surtout à la fin), mais il y a de belles scènes, avec Gemini, Aquarius, Loki, son père etc...

    Ensuite, Natsu, c'est lui qui va permettre à Lucy de rejoindre la guilde. C'est un peu le "héros cliché" des shonen, le mec balèze, bruyant qui n'abandonne jamais et qui veut toujours sauver ses amis. Le bémol c'est que, c'est toujours lui qui finit les combats, ça en est agaçant. Même si le mangaka met les autres personnages en avant à un moment donné, c'est toujours Natsu qui se fait passer pour le héros qui sauve tout le monde, laisser quelqu'un d'autre sauver le monde ne lui ferait pas de mal. Sinon, autre point négatif sur ce personnage, l'immaturité, même s'il évolue, grandit et devient plus fort, il garde toujours son côté "gamin", un peu trop peut-être. Sinon, il apporte de la comédie, ça reste un personnage sympatrique.

    Je ne vais pas faire tous les personnages sinon je n'ai pas fini ^^ Mais en gros Lucy et Natsu sont les personnages principaux, les autres restent secondaires. 

     • Globalement, les combats sont assez entraînants mais il n'y a pas de rebondissements ou de stratégie dans Fairy Tail. Les combats sont répétitifs, c’est toujours le "pouvoir de l'amitié" et Natsu qui font le boulot. Chaque arc suit le même chemin, un nouveau lieu, un problème, Fairy Tail s'en occupe, des combats, le pouvoir de l'amitié et Natsu qui termine le combat. Bref, il n'y a pas de surprise.

    Comme je l'ai dit plus haut, Mashima-sensei ajoute de plus en plus de fans service au fil de l'histoire, au point où je trouvais ça ridicule et désespérant mais pas que, a un moment il y a quand même un mec qui a le pouvoir de "donner du plaisir" à ses adversaires...?! C'est d'ailleurs, l'un des moments où j'ai abandonné la lecture. Je ne sais pas si le fan service est là pour la comédie ou juste pour le plaisir de la gent masculine (ou même féminine ?) mais moi, je ne trouve ça ni drôle, ni intéressant, c'est pour moi un ÉNORME point négatif.

     • Dessins. Rien à dire sur les dessins, on voit bien qu'ils changent et s’améliorent.

    /!\ Attention Spoiler /!\

    Avec Bleach c'est le deuxième manga où j'attendais impatiemment la fin.

     • La fin (dernier arc). Comme c'est le dernier arc d'un shonen a succés je m'attendais a quelque chose d'énorme, quelque chose qui pourrait peut-être même me fait oublier toutes les petites choses qui me dérangent dans le manga (ecchi, Lucy qui pleurniche etc.) eh bien non ! 

    Une guerre éclate, donc enfin du sérieux ! Et enfin le "boss final" Zeref ! Je me suis dit: enfin je suis contente, cet arc final promet de bonnes choses, et bah je peux vous dire que je suis dégoutté d'avoir été aussi déçu. Déjà, Lucy qui est quand même le personnage que l'on découvre en premier dans le manga ne sert à rien, elle va un peu se battre et beaucoup pleurnicher, et maintenant que j'y pense on ne voit pratiquement pas ses esprits. Ensuite il y a un ennemi qui a le pouvoir de "donner du plaisir", complètement débile ! Puis le reste c'est Natsu qui le fait. Entre-temps il y a le combat de Grey et Juvia qui est assez intéressant mais ceux des autres franchement ne m'ont pas marqué.

    Et le combat final contre Zeref n'est pas le "combat final", tout se termine trop calmement j'ai envie de dire. Puis vient Acnologia qui se fait battre par le "pouvoir de l'amitié" Youpi !

    En ce qui concerne la toute fin de cet arc. La manière dont tout ça se termine fait vraiment Disney, tout est bien qui finit bien. Des personnages qui sont censé être mort ou disparu réapparaissent et même Makarov ne sait pas comme il est revenu ! Comme quoi, même le mangaka ne savait pas comment le faire revenir ! Trop beau et trop doux pour moi, je m'attendais à quelque chose de plus tape à l’œil, plus impressionnant et plus crédible. À part les seins à l'air ça fait très enfantin. Ultra déçu. Surtout que, Zeref et Mavis, je veux bien qu'ils se réincarnent mais pourquoi sont-ils déjà si vieux ? C'est uniquement pour nous montrer ce qu'ils leur arrivent mais ce n'est pas cohérent.

    Conclusion: Shonen dont j'étais très fan au début mais qui m'a lassé et très déçu, surtout que le fan service n'a pas aidé. Lucy que j'aimais bien devient une pleurnicharde qui ne sert à rien alors que dans le début elle était plutôt bien. Le côté "L'amitié est ce qui nous rend plus fort" ouais enfin c'est très niais pour un shonen... Autre chose, comme je l'ai déjà dit dans mon pavé plus haut, Natsu fait toujorus tout le boulot, ça en devient lassant.

    Ça reste un bon Shonen, avec une histoire bien trouvée et avec ce qu'il faut en comédie, mais pour moi, Fairy Tail n'a pas battu Rave (autre manga d'Hiiro Mashima). La fin n'a rien d'incroyable, je m'attendais a tellement mieux ! Bref. Déçu, même s'il reste agréable et amusant à lire.


    votre commentaire
  • Informations

     

    8.5/10

    07 Ghost

     

    Résumé: Teito Klein est un jeune orphelin recueilli par l'armée de Barsburg alors qu'il était un esclave. Il vit maintenant à l'école militaire et apprend à être un futur soldat avec son meilleur ami, Mikage. Il est l'un des meilleurs de sa promotion et arrive à faire face aux critiques des autres sur son passé peu glorieux. L'examen final s'avère être bien plus difficile que prévu et il doit faire face à un imposant prisonnier qui fait mordre la poussière à plusieurs de ses camarades de groupe ; cependant Mikage et lui s'en sortent grâce à leur magie, le Zaiphon. 

    Mais après cela, Teito fait la connaissance d'un certain Ayanami, ce qui va tout chambouler. Il va tenter de l'attaquer mais se fera arrêter puis emprisonner. Il réussit malgré tout à s'enfuir grâce à Mikage et échouera près de l'Eglise du 7e district protégée par les 7 fantômes. Il est découvert par l'un des évêques, Frau ainsi que Castor et Labrador, qui l'aideront dans sa quête de connaissance et de vengeance...

    Année: 2010

    Genres: Comédie,Drame, Fantastique, Mystère

    Nombre de tomes: 17 (terminé)

    Adapté en: Anime

    Licencié: Oui - Kaze

    Les premiers tomes de ce manga ont été adaptés en anime.

    Mon avis

     

    J'ai connu 07 Ghost grâce à l'anime mais la série correspond uniquement aux premiers tomes, j'ai donc continué l’historie en lisant le manga et j'ai adoré.

    J'avais déjà un avis positif en regardant l'anime mais la série n'est que la mise en place de l'histoire, tout commence vraiment après, lorsque Frau et Teito quitte l'église.

    Globalement mon avis reste le même que celui de l'anime, sauf que bien évidemment il y a plus d'action, les secrets et le passé des personnages sont dévoilés ce qui rend le manga bien mieux. Il y a toujours des passages touchants, émouvants et souvent triste (plus d'un passage m'a presque fait pleurer^^). Quand on voit tout ce qui est arriver à Teito... le pauvre...

    J'ai bien aimé découvrir le passé des personnages secondaires et des autres seven ghost, Castor, Labrador, Frau, Kal... J'avais un peu peur que le mangaka passe à côté mais non. 

    La comédie est toujours là, souvent grâce à Frau. Ça apporte une touche de gaieté dans cette histoire assez sombre et dramatique, bon point positif.

    Impossible de lâcher le manga avec cette histoire et tous les mystères sur les seven ghost, l’œil de Michael, Teito, son père, Raggs etc... Pour moi, l’historie est très intéressante, j'adore.

    Donc pour moi que du positif sauf... pour la fin où il y a un hic.

    J'aime vraiment vraiment le manga, j'attendais donc la fin avec une grande impatience et je m'attendais à quelque chose d'énorme mais malheureusement j'ai été un peu déçu. Même si globalement j'ai aimé.

    Premier petit bémol, je n'ai pas trop aimé la "tournure" de la fin. À un moment on voit Teito partir pour voir Dieu et d'un coup hop, on passe à 2 ans plus tard (puis deux phrases qui nous disent ce qui se passe 40 ans après.). Depuis le début on attend que Teito puisse rencontrer Dieu et faire son vœu, alors la rencontre Dieu/Teito je l'attendais... eh bien non. On ne sait pas ce qui s'est passé. Surtout que Dieu a été un peu con... on le voit un peu lorsqu'on découvre le passé de Verloren. Il est un peu responsable de ce qu'il s'est passé... L'engueuler aurait été la moindre des choses... Lol

    Deuxième petit bémol, le combat très attendus Teito/Ayanami, apprendre qu'Ayanami avait un peu de cœur, ok c'est bien mais franchement, je m'attendais un truc plus énorme... il n'y a pratiquement pas de combat... J'ai trouvé ça un peu fade.

    J'aurais aimé voir plus de pages sur le "après", on voit des images sans vraiment voir comment ils vivent etc. J'adore Frau, on sait ce qu'il devient mais on ne le voie pas assez... Plus de détails auraient été bien.

    Conclusion: 07 Ghost est manga plein de rebondissements, des passages émouvants, du drame, de l'aventure, de la comédie, c'est une histoire très bien ficelée avec des personnages géniaux (Frau ♥). Je recommande ce manga qui est pour moi un de mes shonen préférés..


    votre commentaire
  • Informations

     

    9.5/10 ♥

    Skip Beat!

     

    Résumé: Kyoko est une adolescente qui suite à la demande de son ami d’enfance Shotaro, a arrêté l’école pour partir avec lui à Tokyo. Ce dernier a fini par réaliser son souhait et est devenu un chanteur très célèbre. Afin que celui qu'elle aime ait un endroit où revenir quand il le désire, Kyoko accumule les petits boulots pour pouvoir payer un appartement au loyer exorbitant. Malgré tous les sacrifices dont elle fait preuve, Shotaro ne revient que très rarement semblant ne pas se préoccuper d’elle.

    Un jour, profitant de son travail, Kyoko arrive à s’introduire là où il enregistre son single. Elle tombe alors accidentellement sur une conversation où ce dernier avoue profiter d’elle pleinement et s’être servi de l’amour qu’elle lui porte afin qu’elle s’occupe à sa place de toutes les tâches quotidiennes de la vie courante. En entendant la vérité, Kyoko change de personnalité et décide de se relooker pour se venger de Shotaro. Elle n’a alors plus qu’une seule idée en tête : devenir une plus grande idole que ce dernier afin de prendre sa revanche.

    Année: 2008

    Genres: Shojo, Comédie, Romance

    Nombre de tomes: 39 (en cours)

    Licencié: OUI - Casterman

    Adapté en anime: OUI

     

    Mon avis

     


    Mon shojo préféré qui est pour moi le meilleur ! Je suis tellement dingue de ce manga que mon avis est très long ^^ (ce qui explique le scrollbar.)

    Bon déjà si vous ne connaissez pas, honte à vous ! Pour ceux que ça intéresse, les 11 premiers tomes ont été adapté en anime.

    Histoire 5/5: Premièrement, Skip Beat est un manga (Shojo) original, la romance ne se passe pas dans un lycée mais dans le monde du travail et plus précisément, celui du Showbiz. Dès le début j'ai accroché, la toute mignonne et gentille Kyouko abandonne tout ce qui touche à l'amour et va tout faire pour assouvir sa vengeance envers Sho, qui est un vrai salaud. Le côté comédie du manga est également présent et très bien dosé. Lorsque Kyouko tente de rentrer à la LME c'est haut en couleur, dès le début elle est mise a la porte, mais sa persévérance (ou plutôt son harcèlement) va payer ses fruits.

    D'ailleurs, Skip Beat nous permet de découvrir le monde du showbiz, bon évidemment c'est un manga donc tout n'est pas comme ça dans la vie réelle mais découvrir se "monde à part" est assez intéressant.

    On va donc suivre Kyouko dans sa quête de vengeance, elle va découvrir le monde du showbiz mais surtout le métier d'acteur pour lequel elle a un vrai don. Dès ses premiers rôles on la voit, non pas simplement jouer, mais totalement interpréter ses rôles. L'ange dans le clip de Sho et surtout Mio (puis Natsu) qui ont marqué les esprits des autres personnages (ainsi que les lecteurs). Sa façon de jouer ou de créer ses personnages est très intéressante et vraiment entraînante, perso j'ai toujours hâte de découvrir ses prochains rôles... (bientôt la kunoichi, Momiji ??)

    Skip Beat!

    C'est dans ce métier qu'elle rencontrera Tsuruga Ren, même s'ils se déteste au début on se doute que la romance va tourner autour d'eux. Et point positif (qui peut aussi être négatif), la romance n'est pas bourré de cliché et ne se fait pas en 2 chapitres. Lentement mais surement, Kyouko et Ren vont petit à petit à se connaitre, se respecter puis à se lier d'amitié au grand malheur de Sho qui considère Ren comme son rival.

    Pour le moment, 40 tomes sont disponibles au Japon (38 en France), et si je ne me trompe pas, cela fait un peu plus d'un an que Kyouko a rejoint l'agence et rencontré Ren, mais ils ne sont toujours pas en couple. On pourrait dire "dommage", mais pas vraiment. C'est un manga très complet qui ne lésine pas sur les détails, le sombre et mystérieux passé de Ren se dévoile petit à petit, idem pour le triste passé de Kyouko et sa peste de mère (quelle garce quand même celle-là!). Pour ceux qui suivent les scans ou même le manga, attendre impatiemment la suite a tendance à rendre le manga long, mais quand on lit tous les tomes d'un coup eh bien on se rend compte que finalement non, si le mangaka aller plus vite dans les révélations ou dans la relation des personnages ça ferait très bâclé et moins crédible. (je rappel qu'au 40ème tome, cela fait ~1 an que Kyouko est à l'agence LME.)

    Skip Beat! Skip Beat!

    Les personnages 4.5/5: Kyouko, l’héroïne de Skip Beat! Elle est drôle et c'est souvent malgré elle dû à sa soif de vengeance qui la rend limite démoniaque, elle est aussi très intelligente et maline, d'ailleurs lors de sa première audition pour une pub, le producteur va vite s'en rendre compte. C'est une jeune femme qu'il ne faut pas sous-estimer et ça, tous ses "ennemis/concurrents" ont pu le voir, notamment Ruriko, Erika ou encore Amaiya Chidori... Si quelqu'un attaque Kyouko elle va gentiment le remettre à sa place ^^ Cependant, même après avoir eu le cœur brisé par un sale type, elle reste tout de même naïve en ce qui concerne la romance, parfois c'est un peu gênant... ça la rend limite stupide et le fait qu'elle croit toujours aux fées casse un peu le personnage, je trouve ça ridicule, elle était censé ne plus être naïve mais elle croit encore à toutes ces conneries, de plus, ce n'est plus une enfant... donc très déçu sur ce point-là qui la fait passer pour une gamine.

    *

    Skip Beat! Skip Beat!

    Ren: Bon, le mec parfait que je détestais au début (oui, les gens parfaits m'énervent) a fini par me charmer. Comme je l'ai dit plus haut, petit à petit on découvre son sombre passé. Tout est toujours très vague mais j'ai hâte de connaitre son histoire. Point négatif sur ce personnage, son côté manipulateur en ce qui concerne Kyouko, il est amoureux d'elle, et la voir au bras d'un autre homme lors d'une soirée le rend jaloux, ok je veux bien, mais comme à chaque fois, il réussit à la faire culpabiliser, Kyouko croit donc toujours être en tort et finit par s’excuser lorsqu'elle ne fait rien de mal ou de déplacer. Je ne trouve pas Ren honnête, qu'il ne veuille pas dévoiler ses sentiments je comprends mais mentir et manipuler ça, ça me plaît moins... Bon c'est en découvrant ses facettes que l'on se rend compte qu'il n'est pas aussi parfait que ses fans le croient...

    *

    Skip Beat!

    Yashiro: Depuis les derniers tomes, Yashiro est un petit coup de cœur, le super manager de Ren. Malin et un peu vicieux (pas dans le sens pervers hein!), il est très observateur, j'adore. Il se retrouve toujours entre Kyouko et Ren et s’intéresse toujours à l'avancement de leur relation.

    *

    Skip Beat!   Skip Beat!

    Fuwa Sho: Sale type, immature, profiteur et égoïste qui a une fierté mal placée. Il croit que Kyouko lui appartient toujours, cependant, il va se rendre compte qu'il tient bien plus à Kyouko qu'il ne le pensait.

    *

    Kanae: Elle va devenir la meilleure amie de Kyouko lors de son entrée dans la section Love Me, encore maintenant, j'ai du mal avec elle. Je la trouve trop froide, c'est son personnage qui veut ça et même si elle fait des efforts avec Kyouko (comme lorsqu'elle lui offre un cadeau pour son anniversaire), ou qu'elle s'inquiète parfois pour elle, j'ai du mal à l'apprécier, d'ailleurs elle n'utilise jamais le prénom "Kyouko" mais toujours "toi", 'elle" ou "cette fille".

    *

    Le président Takarada Lory, extravagant et manipulateur par excellence, il a toujours une idée dernière la tête ce qui le rend drôle. Et la scène où il se demande si la mère de Kyouko ne devrait pas rejoindre la Love Me m'a bien fait rire... Saena dans la Love Me ! Quel spectacle ce serait !

    *

    Skip Beat!

    Et il y a aussi Reino, que l'on ne voit pas longtemps, j’espère qu'on le reverra d'ailleurs parce que je l'aime bien, il est timbré et surtout un peu tordu mais on peut reconnaitre qu'il est bien plus honnête que Sho et Ren réuni, quand il veut quelque chose (ou quelqu'un) il le dit, il ne passe pas par quatre chemins, et puis les scènes sont toujours drôles lorsqu'il est là.

    Je ne vais pas faire tous les personnages sinon je n'ai pas fini, donc je m'arrête là, c'est déjà pas mal ^^

    Avant de conclure, je vais parler des dessins, il suffit de comparer le tome 1 au tome 37 pour voir l'évolution. Le manga a commencé en 2008 et les premiers tomes font un peu "vieux manga", Kyouko fait garçon manqué, Ren a un menton très pointu ^^ (et avis perso je le trouve moche au début)... mais plus les tomes avancent, plus on voit les dessins du mangaka s'améliorer et devenir plus beau et plus moderne. (image de Kyouko chapitre 1 et chapitre 240)

    Skip Beat! Skip Beat! 

    Pour conclure: Très Très bon shojo. Excellente histoire avec de bons personnages bien travaillés et détaillés. Petit bémol pour la naïveté de Kyouko en ce qui concerne les hommes et le monde des fées... La "lenteurs" de la romance peut en gêner certains mais faut ce dire que c'est un shojo avec une "histoire", on voit les personnages évoluer et grandir etc. Ce n'est pas un petit shojo qui se termine en trois tomes. Pour l’instant 9.5/10, moins 0.5 pour la naïveté de Kyouko et je suis sympa ^^

    Le manga est disponible en France chez Casterman et les chapitres étaient traduits par Passion Manga Scan (mais arrêté je crois.) et depuis peu par la Setsu Scan.


    votre commentaire
  • Informations

     

    6.5/10*

     

    Titre japonais: Totsukuni no Shōjo

    Résumé: Shiva est une petite fille énergique qui aime se promener dans la nature. Elle vit avec celui qu'elle appelle Professeur, une créature étrange aux airs de gentleman, qui lui demande de ne pas s'aventurer trop loin à l'extérieur de peur qu'elle ne soit maudite. Mais, malgré cela, la curiosité de Shiva envers l'extérieur la mènera-t-elle à la découverte de la signification de cette malédiction ?

    Année: 2017

    Mangaka: Nagabe

    Genres: Drame, Fantastique, Mystère

    Nombre de tomes: 2 JP (en cours)

    Licencié: Oui - Komikku

         

    * Note temporaire. 

    Mon avis

     

    J'ai beaucoup entendu parler de ce manga avant même qu'il ne sorte en France alors j'ai testé... Et je suis tout de même un peu déçu, au vu de tous les avis positifs je m'attendais à un truc énorme.

    Les dessins: Trop de noir, quand on voit Sensei ou autres maudits dans une forêt on ne voit rien. (noir sur noir --'). Les dessins sont originaux mais pas époustouflants... Il n'y a pas vraiment de détails et je trouve les pages trop sombres...

    L’histoire: (j'ai lu les 12 premiers chapitres), ce n'est que le début mais j'ai l'impression de débarquer en plein milieu d'une série, il y a un côté mystérieux oui, mais a ce niveau j'étais un peu paumé. On sait qu'il y a ceux de l’intérieur et ceux de l'extérieur, les maudits et que Shiva est spécial. Il y a des dialogues très vagues qui ne nous aident pas vraiment à comprendre... Tout est très flou. Un peu plus d'indices ou de révélations seraient bien... Parce que là...

    Sinon, le manga est original, pour ses dessins et l’ambiance du manga. L'histoire et les personnages mystérieux, notamment "sensei", nous donnent envie de continuer la lecture.

    *: Pages souvent trop sombres, on reste trop dans le flou mais c'est original, je vais continuer par curiosité.


    votre commentaire
  • J'ai enfin lu le tome 6 de The ancient magus bride sorti le 9 mars aux Éditions Komikku ! Avec ce tome j'ai reçu un badge de L'enfant et le maudit.

    *Pour ceux qui ne sont pas au courant, pour l'achat du tome 6 de The ancient magus bride vous recevez un badge de L'Enfant et le Maudit et à l'inverse si vous achetez le 1er tome de L'Enfant et le Maudit vous recevrez un badge de The Ancient Magus bride.

    Donc que dire de ce tome 6 ? Trop court comme d'habitude ^^ mais toujours aussi agréable à lire. Cette fois, pas d'avancée sur les pouvoirs de Chisé mais on en apprend plus sur Alice et son triste passé. C'est un personnage secondaire qu'on apprend à connaitre et a apprécié.

    Mais ce que je préfère c'est lorsque Elias éprouve des sentiments qu'il ne connaît pas, il a alors des réactions qu'il ne parvint pas à expliquer ce qui rend le personnage parfois vraiment mignon et attachant ^^

    Retrouvez mon avis complet sur ce manga ici.

    Rappel: le manga va être adapté en anime et sortira en octobre 2017 !

     

    The Ancient Magus Bride tome 6


    votre commentaire
  • Informations

     

    7/10

    Namaikizakari [Cheeky Love]

     

    Résumé: Une seule raison a poussé Yuki Machida à devenir la manager de l’équipe de basket de son lycée : Kido, son senpai de troisième année et accessoirement, le capitaine de l’équipe. Amoureuse de lui depuis plus d’un an, elle s’obstine à vouloir garder ses sentiments pour elle en se disant que rester près de lui serait amplement suffisant. Toutefois, arrive le jour où Kido avoue devant elle, qu’il a une petite amie. Le monde de Yuki s’effondre. Elle qui croyait que l’admirer de loin suffirait à son bonheur, la voilà qui vient de subir son premier chagrin d’amour.

    Réputée pour son self-control et son grand sens des responsabilités, elle refuse à se laisser aller dans la tristesse, mais alors qu’elle se retrouve une fois de plus toute seule dans les vestiaires du club à préparer la journée de demain, elle verse quelques larmes. Malheureusement, elle se fait surprendre par Shou Naruse, son kohai et également membre du club…

    Mangaka: Mitsubachi Miyuki

    Année: 2013 (jp) - 2017 (Fr)

    Genres: Comédie, Sport, Romance, Shojo

    Nombre de tomes: 8 (Jp) - 1 (Fr) (en cours)

    Licencié: Oui  (Delcourt/Tonkam)

     

    Informations


    Sauf quand ça sort du lot, j'ai toujours du mal à donner un avis sur les shojo car ils se ressemblent pratiquement tous. (Romance dans un lycée et blablabla...) ^^

    C'est un bon shojo que j'ai découvert grâce à la Baka Usui Team, Yuki Mashida est du genre à prendre sur elle et à ne jamais montrer ses sentiments. Mais l’arrivée de Naruse, son kohai et joueur de basket qui a pu, pour une fois, la voir pleurer et montrer ses sentiments, va tomber amoureux d'elle et ne plus la lâcher. C'est ainsi que petit à petit, Yuki va montrer ses sentiments.

    Conclusion: C'est un shojo assez classique qui ne sort pas de l'ordinaire mais très sympa à lire. Je le recommande donc à tous les fans de shojo :)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique