• Informations

     

    9/10

    Net-juu no susume

     

    Titres alternatifs: Recovery of an MMO Junkie / Net-juu no Susume: Recommandation of the Wonderful Virtual Life 

    Résumé: Moriko Morioka est une femme célibataire de 30 ans. Après s'être échappé de la réalité, elle a laissé tomber sa recherche d'une vie épanouissante et a fini par devenir une NEET. 
    Dans un nouveau jeu, elle a commencé sa nouvelle vie en tant que personnage incroyable et beau physiquement nommé Hayashi. Au début de sa nouvelle vie, elle va faire la rencontre d'un personnage nommé Lily, qu'elle va tenter d'aider.
    Pendant ce temps, dans le monde réel, une rencontre avec Yuuta Sakurai, un mystérieux employé d'une entreprise d'élite l'attend.

    Année: 2017

    Genres: Romance, Comédie, Jeux

    Adaptation: Manga

    Nombre d'épisodes: 10 + 1 OAV

    Licencié en France: Oui - Crunchyroll

    PV:  

         

    Note: Il s'agit de l'adaptation du Webmanga de Kokuyou Rin sorti en 2013 au Japon.

    Mon avis

     

    Très bonne surprise, j'ai vraiment apprécié regarder cet anime qui est très agréable et pourtant pas si original que ça. C'est simple mais vraiment efficace. J'avoue être triste qu'il soit déjà terminé !!!! 

    Net-juu no susume   Net-juu no susume

    Nous suivons Morioka Moriko, une femme devenue une NEET* après avoir démissionné de son travail. Dans le début on ignore la raison de sa démission, si elle a eu des problèmes au travail ou autres, tout ce que nous savons c'est qu'elle semble blasée de la vie en société et a préféré se réfugier chez elle coupé du monde. C'est donc petit à petit qu'on apprend à connaitre l’héroïne. Je me suis vraiment attachée à elle, dans les premiers épisodes j'étais même un peu frustré de ne pas en apprendre bien plus sur elle et son passé. Morioka a une voix très douce, j'avais peur dans le début de tombée sur une héroïne hyper naïve qui rougit au moindre mot, mais pas du tout ! elle est "très gentille" certes, mais n'est pas stupide pour autant, personnellement je la trouve adorable. 

    Net-juu no susume

    Comme dit plus haut, Morioka s’est littéralement coupé du monde et passe son temps à jouer aux jeux vidéo afin de s'évader de la vie réelle, elle va notamment jouer à un MMO appelé "Fruits de mer" (quel nom pourri quand même ^^). Dans ce jeu elle incarne un personnage masculin aux cheveux bleu, Hayashi, et va rejoindre une guilde où elle va notamment faire la rencontre de Lily, une fille aux cheveux rose jouée  par un homme, Sakurai Yuuta. Les deux vont devenir très proches, Lily va même devenir la confidente et compagne d'Hayashi. Évidemment, dans le début les deux protagonistes ne savent pas qui ils sont dans la vie réelle et c'est ce que les joueurs recherchent, se couper du reste et jouer sans se prendre la tête. Je vous laisse imaginer la suite. Bah oui, je ne vais pas tout vous raconter non plus !

    Morioka va petit à petit évoluer, à la fois physiquement et mentalement, elle va un peu plus s’ouvrir et redevenir une femme qui prend soin d'elle et tout ça de manière légère, les changements ne se font pas d'un épisode à un autre, mais progressivement. Et c'était agréable de la voir reprendre goût à la vie en société.

    Net-juu no susume   Net-juu no susume

    J'ai aimé les deux héros, je les ai trouvés tous les deux très mignons et très attachants, le dernier épisode m'a bien fait rire, et même si pour des adultes ils sont très timides et maladroits je les aime quand même. Car pour ceux qui me suivent depuis un moment vous savez dans doute déjà qu'habituellement je déteste les couples ou personnages un peu trop "coincés", mais étrangement dans l'anime, notamment le dernier épisode, ça ne m'a tant dérangé que ça. Les deux protagonistes ne sont pas doué en relation donc on finit par comprendre et se dire que finalement ça colle bien a leurs caractère. Il faut aussi se rappeler que ce sont des Japonais et qu'ils sont de base bien moins "démonstratif" que nous occidentaux. Autre personnage que j'ai beaucoup apprécié, Koiwai, amusant, taquin et très sympa, il a été l'intermédiaire des deux protagonistes.

    Bon, il y a quand même beaucoup de coïncidences, donc à part être Net-juu no susumelié par le destin je vois pas d'autres explications pour ces deux-là. (^-^) Et en plus de la romance il y a une petite comédie fort sympatrique qui donne le sourire. Très appréciable.

    Si je devais faire un reproche ce serait sur la fin, non pas qu'elle soit nulle hein, mais elle est un peu trop brutale à mon goût, il y a des choses qu'on ne sait toujours pas sur Morioka, Sakurai ou Kanbe par exemple, il aurait été bien que certaines personnages soient plus développés, il manque des détails et c'est dommage. Peut-être dans l'OAV qui sort bientôt ??

    Graphismes et OP/ED. Graphismes corrects. Quant à l'op et l'end, je les trouve sympa mais sans plus, pour le coup, pas de coup de cœur.

     

    Danganronpa: The Animation

     

    Conclusion: Pour mon plus grand plaisir nous ne suivons pas une histoire de collégiens ou lycéens mais d'adultes, donc bon point positif pour moi. Une histoire très agréable, légère avec des personnages attachants. Ce n'est pas l'anime du siècle et pourtant la série à ce petit truc en plus qui fait QUE j'ai vraiment adoré. Les épisodes sont passés trop rapidement et 10 épisodes au total c'est vraiment trop peu ! Petit bémol cependant pour les personnages secondaires pas assez mis en avant, il manquait des détails, certains points auraient pu être plus approfondi. Sinon, je recommande vraiment cet anime et j’espère une suite ! À voir chez Crunchyroll.

    * NEET: ni étudiant, ni employé, ni stagiaire, c'est est une classification sociale d'une certaine catégorie de personnes inactives.


    2 commentaires
  • Nouveau thème... Hiver...

     

    Pfiou... j'ai l'impression d'avoir installé le thème d'automne hier mais bon, voilà le thème d'hiver ! Eh oui, déjà, l'hiver c'est le 22 mais comme il neige, qu'on se les gèle et que j'ai déjà allumé ma cheminée depuis belle lurette, on va dire que nous y sommes déjà :) Et puis, les fêtes approchent à grands pas ! je parie que le 23 je n'aurais pas encore tous les cadeaux xD

    Bref, comme je l'avais dit en septembre, maintenant je garde la même forme de blog, je change juste les couleurs et le header, je trouve ça pas mal et aéré, et puis ça me conviens pour le moment alors voilà ^^ J'ai juste remis la shoutbox à gauche comme avant.

    S'il y a un problème d'affichage quelque part, n'hésitez pas à le signaler :) (je ne serais pas étonné qu'il y a en ait ^^)

    Concernant l'AMV du mois que j'ai failli oublier, j'en avais trouvé un beau à mettre et puis je suis tombé sur celui d'Haikyu qui m'a amusé... Voilà, voilà.

    Me suivre: TwitterEklaMail/Newsletter


    14 commentaires
  • Informations

     

    7.5/10

    Danganronpa

     

    Résumé: L'histoire se passe dans l'académie Kibôgamine où seuls les meilleurs dans différents domaines sont acceptés. Chacun d'entre eux obtient un titre de niveau super lycée lié à leur spécialité. Cependant, chaque année, un élève moyen est accepté. C'est là que Makoto Naegi, le chanceux de niveau super lycée de cette année, se met à rencontrer les nouveaux super lycéens.

    Les voilà enfermés dans cette école par un ours noir et blanc appelé Monokuma. Ils apprennent qu'ils ne pourront sortir qu'en obtenant leur diplôme. Pour cela, un élève doit commettre un meurtre et ne jamais être démasqué. Si celui-ci réussit le meurtre parfait, les autres élèves seront condamnés à mort et lui seul pourra quitter l'école. Mais dans le cas contraire, le meurtrier reçoit un châtiment pour avoir perturbé l'ordre publique de la classe.

    Année: 2013

    Genres: Survival Game, Crime, Mystère

    Adaptation: jeu

    Nombre d'épisodes: The animation: 13. Mirai-hen: 12. Zetsubou-hen: 11. Kibou-hen: 1. + 1OAV

    Licencié en France: Oui - Wakanim

    PV:  

         

     

    Mon avis

     

    Globalement j'ai apprécié la série cependant il manquait pas mal de détail, certains points n'étaient pas assez approfondis et j'ai trouvé ça dommage qu'ils aient sauté une partie l'histoire. 

    Saison 1: Danronpa The Animation (2013 - anime)
    Saison 2: Super Danganronpa (Jeux vidéo)*
    Saison 3: Danganronpa 3 Mirai-hen (Future) et Danganronpa 3 Zetsubou-hen (Désespoir). Puis 1 épisode pour Kibou-hen qui clôture la saison 3. (2016 - anime)

    * Pas besoin de jouer au jeu Super Danganronpa 2 pour comprendre la saison 3 cependant, mais c'est quand même un système un peu tordu.


     

    Bref. Je vais déjà parler de la saison 1: The Animation.

     Danganronpa: The Animation

    J'ai aimé le système de "Tribunal de classe", après chaque meurtre les élèves mènent l’enquête puis se réunissent pour trouver le coupable. J'ai apprécié devoir jouer au détective tout comme les personnages. De plus, les coupables étaient généralement presque impossibles à trouver, rien n'était facile.

    Une fois le coupable trouvé c'est le moment du châtiment et là le style de graphisme change complètement. J'avoue que ça m'a pas mal dérangé dans le début, car jusque-là je n'avais rien a reprocher aux graphismes, si ce n'est le sang rose fushia ! Finalement je me suis habitué à ce changement de dessins qui est une sorte de censure au châtiment infligé au meurtrier. Et puis, c'est ce qui donne une particularité à l'anime, donc au final je m'y suis fait.

    Dommage que des informations sur la vie des personnages ne soient pas dévoilées, j'aurais aimé apprendre à mieux connaitre les élèves. D'ailleurs ne parlant de ces derniers, j'ai apprécié qu'ils aient tous une personnalité bien différente, j'avoue que la psychopathe m'a amusé ^-^'

    12 épisodes étaient suffisants pour cette saison, j'ai bien aimé. Par contre la fin laissait à désirer, on nous laisse un peu en plant. Donc la nouvelle saison était là bienvenue.

     

    Danganronpa: The Animation

     

    Et parlons-en de la suite ! Pour rappel, il y a deux séries à regarder simultanément... et c’est un peu tiré par les cheveux. En gros, vous regardez l’épisode 01 de Danganronpa 3 Mirai-hen puis l’épisode 01 de Danganronpa 3 Zetsubou-hen, ensuite le 02 de Mirai-hen et ensuite celui de Zetsubou-hen et ainsi de suite. En fait, l’épisode d'une des séries vous donne des infos et vous aide à comprendre l'autre. C'est un peu tiré par les cheveux comme je l'ai dit plus tôt. Une fois Mirai-hen et Zetsubou-hen terminé, il y a l'épisode Kibou-hen qui clôture l'arc.

    Mirai-hen (Future) est la suite du jeu Super Danganronpa (ou de la saison 1 si vous n'avez pas joué au jeu) et Zetsubou-hen (Désespoirs) se concentre sur le passé des personnages du jeu (dont certains sont présents dans Mirai-hen), et donc de l'arrivée du désespoir et le commencement de tout ce carnage.

    Au final, même si le système des deux séries a voir simultanément laisse à désirer j'ai bien aimé, on retrouve les survivants de la saison 1 adultes, un nouveau survival game commence et en même temps on en apprend plus sur les nouveaux personnages et le commencement du Désespoir, c'était intéressant. De plus, nous ne sommes plus dans le contexte scolaire, donc ça change de la première saison. La série ne se concentre plus uniquement sur le jeu et les meurtres mais l’histoire. C'est un bon point positif car une série avec des meurtres sans but, ni explication... j'en vois pas l’intérêt.

    Je trouve juste la fin un peu... fade.

    Conclusion: Une série qui nous fait cogiter et chercher les tueurs. L'histoire est intéressante et au fond il y a une moral, donc ce n'est pas uniquement des meurtres sans intérêt, ce n'est pas que sang et violence comme on peut voir dans d'autres survival game. Certaines histoires et passé des personnages sont assez tristes. C'est un survival game qui ne m'a pas donné un sentiment de malaise. J'ai bien aimé.

    Junjou Romantica


    1 commentaire
  • Made in Abyss Saison 2 !!

    Il n'y a pas si longtemps j'ai publié sur le blog mon avis (positif) sur l'anime Made in Abyss, série de 13 épisodes disponibles chez Wakanim. Eh bien, une seconde saison est actuellement en cours de production ! Pour le moment aucune information concernant la date de diffusion n'a été dévoilé donc patience, patience.

    J'ai vraiment hâte de voir cette nouvelle saison, surtout que Legu et Riko ne sont plus seuls dans leur aventure. Pour ceux qui n'auraient pas encore vu cet anime je vous le conseille, c'est une série intéressante et originale.


    votre commentaire
  • Mangas - Arrêts de commercialisation

    Les maisons d'édition Delcourt/Tonkam et Soleil Manga ont récemment annoncé l'arrêt de commercialisation de certains de leurs mangas. Voici la liste.

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Informations

     

    8.5/10

    Soredemo Sekai wa Utsukushii

     

    Titre alternatif: The World is Still Beautiful

    Résumé: Nike Lemerchier, quatrième princesse du Duché de la Pluie, s'est retrouvée malgré elle fiancée à Livius Ier, roi du pays du Soleil.
    Ce dernier est connu pour être un homme cruel et sans merci qui a conquis le monde en seulement 3 ans, Nike se rend tout de même dans son château pour honorer ses engagements, et est surprise de se retrouver nez à nez avec un gamin !
    Le roi du soleil, plutôt arrogant au premier abord, ne s'intéresse à Nike que pour une seule raison : elle est capable de faire tomber la pluie et d'appeler le vent.
    Malgré tout, et malgré des débuts difficiles, les deux fiancés vont peu à peu se rapprocher et se découvrir.

    Année: 2014

    Genres: Romance, Fantastique, Comédie

    Adaptation: Manga

    Nombre d'épisodes: 12

    Licencié en France: Oui - J-One & ADN

    PV:  

         

     

    Mon avis

     

    Anime très plaisant à regarder et à écouter !

    Soredemo Sekai wa UtsukushiiJ'avoue que dans le début la différence d'âge, ou plutôt le jeune âge de Livi me dérangeait un peu, j'avais du mal à prendre la relation du couple au sérieux mais l'anime à réussit à me charmer au point de me faire (presque) oublier ce détail ! Livius, le roi du soleil, est certes jeune mais très mature, on finit donc par oublié son jeune âge. Bon, par contre quand les héros sont côte à côte on voit bien différence de taille, ça fait bizarre. En parlant de Livi, je dois dire que dans les premiers épisodes il est assez détestable, c'est un vrai sale gosse, arrogant et assez sombre mais j'ai aimé le voir changé, au final je m'y suis attaché. Par contre je trouve bizarre que Livi appelle sa mère par son prénom ??


    L'histoire ne se concentre pas sur la relation même des héros, Soredemo Sekai wa Utsukushiicomment vous dire ? Le but n'est pas d'attendre la confession d'un des protagonistes, ou qu'ils se rapprochent tous les deux et c'est ce qui me plaît dans cette histoire, leur relation évolue tranquillement au fil de leur aventure, on suit l'histoire sans que tout soit centré uniquement sur la romance. Le couple n'a pas de discussions trop futiles et immatures toutes niaises comme on peut facilement en retrouver dans les shojos classiques, ceux qui se passent généralement dans des lycées ou collèges par exemple. 

    J'aime beaucoup le pouvoir de Nike et de sa famille, je le trouve très beau. Pour rappel, sa famille et elle possèdent le don de contrôler le temps (météo) par le chant, Nike fait souvent appel au vent et à la pluie, et je dois dire que sa chanson est très belle, mais j'ai tout de même une préférence pour celle qu'on entend dans le dernier épisode, la chanson de la grand-mère, elle est vraiment très belle et très touchante !

    En parlant de Nike, parlons-en, notre belle héroïne. Elle n'est pas chiante, elle a du caractère, à du répondant, elle se fiche de l'argent, des belles robes et autres choses futiles, cette héroïne a de belles valeurs et c'est ce qui va toucher Livi. Humainement parlant, on peut la qualifier de "belle personne".

    Soredemo Sekai wa Utsukushii   Soredemo Sekai wa Utsukushii

    Concernant les personnages secondaires, ils apportent aussi la touche de comédie, j'ai aussi bien aimé la famille de Nike, même si la grand-mère est quand même grave !

    L’opening correspond très bien à l'anime. Rien à dire sur les graphismes.

    Si je devais reprocher quelque chose à la série se serait:

    - le fait que certaines chose "graves" passent un peu trop facilement. Les tentatives d'assassinat par exemple, ou se qu'a fait Livi durant les trois premières années de son règne, il a quand même massacré des pays qui n'étaient peut-être pas des ennemies... mais ça passe assez facilement, pas une fois Nike ne se dit "Ouais, il peut être cruel s'il veut". 

       Soredemo Sekai wa Utsukushii

    - Le fait qu'il n'y ait pas de précision sur l'âge des personnages, parce que Livi est jeune mais on ne sait ni son âge (14/15 ans ?), ni celui de Nike.

    - La dernière scène, quand Livi est sur son cheval blanc... Mais quelle horreur, c'est d'un cliché xD ! Où ont-ils été pêcher ça ? Ce n'est même pas dans le manga !

    - Je trouve aussi dommage que l'anime ne correspond qu'aux 4 premiers tomes du manga, d'après ce que j'ai pu lire en commentaire, la suite est vraiment pas mal. Perso je compte bien lire la suite, je pense que les pouvoirs de Nike sont bien plus fort qu'on ne le croit.

    Conclusion: Même si le jeune âge de Livi peut en rebuter plus d'un dans le début (comme moi), on finit par être embarquer par l'histoire. C'est un bel anime, une romance mignonne mais pas chiante, de belles chansons, une comédie qui m'a bien plu, des scènes émouvantes et quelques rebondissements. Bref, très agréable. Je conseille !

    AMV

     
    Chaîne YT: Nastya Novikova 


    6 commentaires
  • Informations

     

    5.5/10

    Ao Haru Ride

     

    Titre alternatif: Blue Spring Ride

    Résumé: Du collège, Futaba Yoshioka n'a pas vraiment de bon souvenirs. Jugée "très mignonne", elle avait rapidement été jalousée par ses amies et mise à l'écart par toutes les autres filles. De plus, le garçon qu'elle aimait en secret, Kô Tanaka, lui avait posé un lapin alors qu'il l'avait invité.

    Désormais au lycée, Futaba est bien décidée à changer son image et à repartir de zéro : nouvel établissement, nouvelles amies... Jusqu'à ce qu'elle découvre que Kô est inscrit dans le même établissement qu'elle.

    Année: 2014

    Genres: Romance, School life, Drame, Comédie

    Adaptation: Manga

    Nombre d'épisodes: 12

    Licencié en France: Oui - ADN, Black Box

    PV:  

         

     

    Mon avis

     

    Je vais me mettre du monde à dos mais tant pis, je n'ai pas aimé cet anime, voilà c'est dit, ne me jetez pas de pierres s'il vous plaït ! Je l'ai même trouvé chiant, l'histoire fade et les personnages ennuyants, voire même énervants pour certains. À savoir aussi que quand j'ai vu l'anime je commençais déjà à en avoir marre des Romances, School life... =^-^'=

    Je commence par Kou, alors celui-là je ne l'aime pas du tout, il est d'un ennuie mortel... Qu'il ait vécu un drame, qu'il ait du mal à s'en remettre et qu'il soit encore en période de deuil je veux bien mais pourquoi être aussi désagréable ? Quitte à suivre un ado en deuil mal dans sa peau autant faire les choses bien, là j'avoue ne pas avoir été touché par le personnage ni par son histoire, il était tellement énervant qu'il était difficile pour moi de me plonger dans l'anime. L'angle dans lequel sont montrés les problèmes de Kou est mal choisi ou en tout cas mal fait, là j'avais plus l'impression de suivre un gamin capricieux qui veut se faire remarquer et non quelqu'un en deuil.

    Et j'avoue que l’héroïne n'a pas aidé, de quoi elle se mêle ? Déjà je la trouve chiante de base mais surtout elle est trop sur son dos, à croire que tout son monde tourne autour de Kou. Et c'est ce que je reproche à cet anime, c'est trop centré sur l'ado déprimé.

    Dans d'autres mangas ou série de ce genre il y a un groupe d'amis et les liens d'amitié/romance sont parfois plus ou moins détaillés mais là que dalle, l'amitié du groupe c'est limite du vent, je n'ai pas vu de belles amitiés. Disons pour résumé que rien dans l'anime ne m'a attiré, rien ne m'a fait rire, rien ne m'a fait pleurer... beaucoup trop fade car les problèmes des lycéens étaient pour moi mal tournés et surtout inintéressants.

    Sinon concernant les histoires des lycéens en arrière-plan... Je ne suis évidemment pas contre le fait qu'ils parlent des problèmes courants que les ados peuvent rencontrer au quotidien, comme le harcèlement par exemple, mais pour le coup, là c'était des problèmes tellement futiles et mal amenés, le fait que Yuri soit rejeté par les autres parce qu'elle est "mignonne" c'est une raison des plus débiles qui soit, même pour un Shojo là ils ont fait fort. Franchement de 1. ce n'est pas dramatique (qu’elle soit kawaii) mais surtout, 2. on s'en fout ! Ce n'est pas crédible, ils auraient pu trouvé autre chose. Après il y a bien évidemment un triangle amoureux des plus clichés et ennuyeux qui soit... Bref, rien de bien transcendant. Franchement j'avais plus l'impression de suivre des collégiens que des lycéens...

    Dans les genres il y a "Comédie" mais honnêtement je ne me souviens même pas avoir rit. Si je veux un anime amusant je préfère voir Gekkan shoujo Nozaki-kun ou Tonari no Kaibitsu-kun.

    Les graphismes sont plutôt pas mal, tout comme l'opening & l'ending mais sans plus.

    Conclusion: L'anime aurait pu me plaire mais n'ayant pas aimé les personnages je n'ai pas pu apprécier l'histoire. Je n'ai pas trouvé ça mignon, ni si touchant que ça... pourtant je suis assez sensible en ce qui concerne les histoires tristes. Sympa à regarder, le début était même mignon mais je me suis rapidement ennuyé, il manquait quelque chose.

     Junjou Romantica


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires