• Skip Beat!

    Informations

     

    9.5/10 ♥

    Skip Beat!

     

    Résumé: Kyoko est une adolescente qui suite à la demande de son ami d’enfance Shotaro, a arrêté l’école pour partir avec lui à Tokyo. Ce dernier a fini par réaliser son souhait et est devenu un chanteur très célèbre. Afin que celui qu'elle aime ait un endroit où revenir quand il le désire, Kyoko accumule les petits boulots pour pouvoir payer un appartement au loyer exorbitant. Malgré tous les sacrifices dont elle fait preuve, Shotaro ne revient que très rarement semblant ne pas se préoccuper d’elle.

    Un jour, profitant de son travail, Kyoko arrive à s’introduire là où il enregistre son single. Elle tombe alors accidentellement sur une conversation où ce dernier avoue profiter d’elle pleinement et s’être servi de l’amour qu’elle lui porte afin qu’elle s’occupe à sa place de toutes les tâches quotidiennes de la vie courante. En entendant la vérité, Kyoko change de personnalité et décide de se relooker pour se venger de Shotaro. Elle n’a alors plus qu’une seule idée en tête : devenir une plus grande idole que ce dernier afin de prendre sa revanche.

    Année: 2008

    Genres: Shojo, Comédie, Romance

    Nombre de tomes: 39 (en cours)

    Licencié: OUI - Casterman

    Adapté en anime: OUI

     

    Mon avis

     


    Mon shojo préféré qui est pour moi le meilleur ! Je suis tellement dingue de ce manga que mon avis est très long ^^ (ce qui explique le scrollbar.)

    Bon déjà si vous ne connaissez pas, honte à vous ! Pour ceux que ça intéresse, les 11 premiers tomes ont été adapté en anime.

    Histoire 5/5: Premièrement, Skip Beat est un manga (Shojo) original, la romance ne se passe pas dans un lycée mais dans le monde du travail et plus précisément, celui du Showbiz. Dès le début j'ai accroché, la toute mignonne et gentille Kyouko abandonne tout ce qui touche à l'amour et va tout faire pour assouvir sa vengeance envers Sho, qui est un vrai salaud. Le côté comédie du manga est également présent et très bien dosé. Lorsque Kyouko tente de rentrer à la LME c'est haut en couleur, dès le début elle est mise a la porte, mais sa persévérance (ou plutôt son harcèlement) va payer ses fruits.

    D'ailleurs, Skip Beat nous permet de découvrir le monde du showbiz, bon évidemment c'est un manga donc tout n'est pas comme ça dans la vie réelle mais découvrir se "monde à part" est assez intéressant.

    On va donc suivre Kyouko dans sa quête de vengeance, elle va découvrir le monde du showbiz mais surtout le métier d'acteur pour lequel elle a un vrai don. Dès ses premiers rôles on la voit, non pas simplement jouer, mais totalement interpréter ses rôles. L'ange dans le clip de Sho et surtout Mio (puis Natsu) qui ont marqué les esprits des autres personnages (ainsi que les lecteurs). Sa façon de jouer ou de créer ses personnages est très intéressante et vraiment entraînante, perso j'ai toujours hâte de découvrir ses prochains rôles... (bientôt la kunoichi, Momiji ??)

    Skip Beat!

    C'est dans ce métier qu'elle rencontrera Tsuruga Ren, même s'ils se déteste au début on se doute que la romance va tourner autour d'eux. Et point positif (qui peut aussi être négatif), la romance n'est pas bourré de cliché et ne se fait pas en 2 chapitres. Lentement mais surement, Kyouko et Ren vont petit à petit à se connaitre, se respecter puis à se lier d'amitié au grand malheur de Sho qui considère Ren comme son rival.

    Pour le moment, 40 tomes sont disponibles au Japon (38 en France), et si je ne me trompe pas, cela fait un peu plus d'un an que Kyouko a rejoint l'agence et rencontré Ren, mais ils ne sont toujours pas en couple. On pourrait dire "dommage", mais pas vraiment. C'est un manga très complet qui ne lésine pas sur les détails, le sombre et mystérieux passé de Ren se dévoile petit à petit, idem pour le triste passé de Kyouko et sa peste de mère (quelle garce quand même celle-là!). Pour ceux qui suivent les scans ou même le manga, attendre impatiemment la suite a tendance à rendre le manga long, mais quand on lit tous les tomes d'un coup eh bien on se rend compte que finalement non, si le mangaka aller plus vite dans les révélations ou dans la relation des personnages ça ferait très bâclé et moins crédible. (je rappel qu'au 40ème tome, cela fait ~1 an que Kyouko est à l'agence LME.)

    Skip Beat! Skip Beat!

    Les personnages 4.5/5: Kyouko, l’héroïne de Skip Beat! Elle est drôle et c'est souvent malgré elle dû à sa soif de vengeance qui la rend limite démoniaque, elle est aussi très intelligente et maline, d'ailleurs lors de sa première audition pour une pub, le producteur va vite s'en rendre compte. C'est une jeune femme qu'il ne faut pas sous-estimer et ça, tous ses "ennemis/concurrents" ont pu le voir, notamment Ruriko, Erika ou encore Amaiya Chidori... Si quelqu'un attaque Kyouko elle va gentiment le remettre à sa place ^^ Cependant, même après avoir eu le cœur brisé par un sale type, elle reste tout de même naïve en ce qui concerne la romance, parfois c'est un peu gênant... ça la rend limite stupide et le fait qu'elle croit toujours aux fées casse un peu le personnage, je trouve ça ridicule, elle était censé ne plus être naïve mais elle croit encore à toutes ces conneries, de plus, ce n'est plus une enfant... donc très déçu sur ce point-là qui la fait passer pour une gamine.

    *

    Skip Beat! Skip Beat!

    Ren: Bon, le mec parfait que je détestais au début (oui, les gens parfaits m'énervent) a fini par me charmer. Comme je l'ai dit plus haut, petit à petit on découvre son sombre passé. Tout est toujours très vague mais j'ai hâte de connaitre son histoire. Point négatif sur ce personnage, son côté manipulateur en ce qui concerne Kyouko, il est amoureux d'elle, et la voir au bras d'un autre homme lors d'une soirée le rend jaloux, ok je veux bien, mais comme à chaque fois, il réussit à la faire culpabiliser, Kyouko croit donc toujours être en tort et finit par s’excuser lorsqu'elle ne fait rien de mal ou de déplacer. Je ne trouve pas Ren honnête, qu'il ne veuille pas dévoiler ses sentiments je comprends mais mentir et manipuler ça, ça me plaît moins... Bon c'est en découvrant ses facettes que l'on se rend compte qu'il n'est pas aussi parfait que ses fans le croient...

    *

    Skip Beat!

    Yashiro: Depuis les derniers tomes, Yashiro est un petit coup de cœur, le super manager de Ren. Malin et un peu vicieux (pas dans le sens pervers hein!), il est très observateur, j'adore. Il se retrouve toujours entre Kyouko et Ren et s’intéresse toujours à l'avancement de leur relation.

    *

    Skip Beat!   Skip Beat!

    Fuwa Sho: Sale type, immature, profiteur et égoïste qui a une fierté mal placée. Il croit que Kyouko lui appartient toujours, cependant, il va se rendre compte qu'il tient bien plus à Kyouko qu'il ne le pensait.

    *

    Kanae: Elle va devenir la meilleure amie de Kyouko lors de son entrée dans la section Love Me, encore maintenant, j'ai du mal avec elle. Je la trouve trop froide, c'est son personnage qui veut ça et même si elle fait des efforts avec Kyouko (comme lorsqu'elle lui offre un cadeau pour son anniversaire), ou qu'elle s'inquiète parfois pour elle, j'ai du mal à l'apprécier, d'ailleurs elle n'utilise jamais le prénom "Kyouko" mais toujours "toi", 'elle" ou "cette fille".

    *

    Le président Takarada Lory, extravagant et manipulateur par excellence, il a toujours une idée dernière la tête ce qui le rend drôle. Et la scène où il se demande si la mère de Kyouko ne devrait pas rejoindre la Love Me m'a bien fait rire... Saena dans la Love Me ! Quel spectacle ce serait !

    *

    Skip Beat!

    Et il y a aussi Reino, que l'on ne voit pas longtemps, j’espère qu'on le reverra d'ailleurs parce que je l'aime bien, il est timbré et surtout un peu tordu mais on peut reconnaitre qu'il est bien plus honnête que Sho et Ren réuni, quand il veut quelque chose (ou quelqu'un) il le dit, il ne passe pas par quatre chemins, et puis les scènes sont toujours drôles lorsqu'il est là.

    Je ne vais pas faire tous les personnages sinon je n'ai pas fini, donc je m'arrête là, c'est déjà pas mal ^^

    Avant de conclure, je vais parler des dessins, il suffit de comparer le tome 1 au tome 37 pour voir l'évolution. Le manga a commencé en 2008 et les premiers tomes font un peu "vieux manga", Kyouko fait garçon manqué, Ren a un menton très pointu ^^ (et avis perso je le trouve moche au début)... mais plus les tomes avancent, plus on voit les dessins du mangaka s'améliorer et devenir plus beau et plus moderne. (image de Kyouko chapitre 1 et chapitre 240)

    Skip Beat! Skip Beat! 

    Pour conclure: Très Très bon shojo. Excellente histoire avec de bons personnages bien travaillés et détaillés. Petit bémol pour la naïveté de Kyouko en ce qui concerne les hommes et le monde des fées... La "lenteurs" de la romance peut en gêner certains mais faut ce dire que c'est un shojo avec une "histoire", on voit les personnages évoluer et grandir etc. Ce n'est pas un petit shojo qui se termine en trois tomes. Pour l’instant 9.5/10, moins 0.5 pour la naïveté de Kyouko et je suis sympa ^^

    Le manga est disponible en France chez Casterman et les chapitres étaient traduits par Passion Manga Scan (mais arrêté je crois.) et depuis peu par la Setsu Scan.

    « FuukaTAG #2 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :