• Kyoto Teramachi Sanjou no Homles

    7/10

    Kyoto Teramachi Sanjou no Homles

       Informations
       
     

    Titre alternatif: Holmes of Kyoto

    Résumé: L'histoire se déroule dans le quartier des antiquités, à Kyoto. Kiyotaka Yagashira, surnommé Holmes, est le fils d'un antiquaire possédant une petite boutique dans le quartier. 
    En compagnie de la jeune Aoi Mashiro, une lycéenne qui travaille à mi-temps dans la boutique, il élucide de nombreux mystères.

    Année: 2018

    Genres: Romance, mystère, Slice of life

    Adaptation: Light novel

    Nombre d'épisodes: 12

    Licencié: oui - Crunchyroll

    PV:

     

    Mon avis

     

    Ce n'est pas l'anime du siècle mais ça reste un slice of life agréable à visionner. En tout cas, j'ai facilement regardé les 12 épisodes.

    J'ai aimé le côté enquête à la Sherlok Holmes qui rend l'anime plus prenant, en tant que spectateur on finit forcément par chercher nous aussi les coupables. Dans le début j'avais tout de même peur que les enquêtes menées par Kiyotaka soient d'un très bas niveau, or certaines histoires étaient tout de même assez graves, comme la tentative de meurtre d'une romancière par exemple. Je pense que sans les enquêtes, l'anime aurait pour moi été d'un ennuie mortel, comme c'est souvent le cas avec les Slice of life.

          

    Cela dit, même si j'aime les enquêtes menées par nos protagonistes, certaines choses ne sont absolument pas crédibles. Bien qu'il soit très doué pour relever des indices et lire les expressions des gens tel un mentaliste, Kiyotaka n'est qu'un étudiant apprenti antiquaire, il n'est ni détective, ni flic, donc... pourquoi les gens font-ils toujours appel à lui...? Personnellement on tente de me tuer, ce n'est certainement pas un antiquaire que j'irais voir... Pourquoi pas le poissonnier du coin pendant qu'on y est ?

    Autre chose pas crédible et qui pour le coup m'a plutôt ennuyé dans l'anime, Ensho qui dans la réalité serait en prison depuis belles lurettes. Et c'est là où je me dis que Kiyotaka est assez égoïste et contradictoire. Il dit haïr les escrocs, notamment ceux comme Ensho qui créaient des contrefaçons très proches de la perfection, or, mis à part jouer aux petits jeux de devinettes d'Ensho, Kiyotaka ne fait rien pour l'arrêter, à croire que ça l'amuse car ça lui permet de se tester en faisant ces "vrais ou faux". Qu'il y ait des choses peu crédible dans un anime pour le rendre plus prenant je veux bien mais il y a des limites... Ensho est un antagoniste que je n’apprécie pas, car en plus d'être très immature je ne le trouve pas assez intéressant, en quoi un personnage aussi puéril est intéressant ? La rivalité entre Kiyotaka et Ensho est tout aussi inintéressante, j'aurais préféré un vrai méchant beaucoup plus crédible et impressionnant que ça. Bon après, je chipote, j'en demande peut-être un peu trop XD

      Kyoto Teramachi Sanjou no Homles   Kyoto Teramachi Sanjou no Homles   Kyoto Teramachi Sanjou no Homles

    Pour en revenir à Kiyotaka, tout comme Aoi il a vécu une rupture assez douloureuse dans le passé, on comprend donc son envie d'éviter les relations, cependant je ne peux m'empêcher de grincer des dents quand je vois son comportement avec Aoi vers la fin, il est étudiant mais se comporte comme un ado, je trouve ça dommage, je le trouve même assez lâche, d'ailleurs, son père le laisse égaiement sous-entendre. Malgré tout, Kiyotaka est un personnage que j'ai fini par apprécier, surtout quand on commence enfin à voir ses défauts, car dans le début il est un peu trop parfait au point d'avoir l'air faux, donc ce n'est pas plus mal. Petite mention pour le dialecte utilisé par Kiyotaka, certains aiment, d'autres non, personnellement je fiche un peu, je trouve même que c'est plutôt discret donc ce n'est pas un élément très important. 

    Et pour finir avec les personnages, Aoi Mashiro, une jeune lycéenne ordinaire avec qui j'ai eu du mal dans le début, nomment avec sa raison un peu ridicule de vouloir rentrer chez elle en volant son pauvre grand-père de certaines de ses œuvres de valeurs. Quelle géniale petite-fille elle fait... J'ai tout de même eu un peu de peine pour elle lorsqu'on découvre la trahison de son ex et de sa meilleure amie ainsi que celle ses "amies" qui la font passer pour la coupable de l'histoire. Aoi est une plutôt ordinaire, bien que plus courageuse que Kiyotaka, c'est un peu la petite japonaise classique. Gentille, honnête et fiable, elle va même finir par se rendre utilise dans la boutique puisqu'elle a "l’œil" pour ce métier. 

    En parlant des œuvres et antiquités, oui parce que ça reste le thème principal de l'anime ^^ J'ai trouvé les explications de Kiyotaka étonnamment très intéressantes et prenantes. Pourtant ce n'est pas un sujet qui m’intéresse beaucoup de base...

    Kyoto Teramachi Sanjou no Homles   Kyoto Teramachi Sanjou no Homles   Kyoto Teramachi Sanjou no Homles

    Concernant la romance. Assez décevant de ce côté-là, j'ai apprécié que la romance ne soit pas trop mise en avant dans le début, que les personnages apprennent avant tout à se connaitre, cependant la fin et le comportement des personnages sont assez décevants. Comme dit plus haut, Kiyotaka, qui je le rappelle est un étudiant, n'est pas fichu de faire le premier pas, quant à Aoi, au moment où elle se décide, elle se rétracte. Au final, ce qui me dérange le plus ce n'est pas qu'ils ne finissent pas en couple, mais que les choses ne soient pas dites. Ils auraient très bien pu faire comprendre leurs sentiments tout en décidant de rester amis et de continuer de prendre leur temps, ça à la rigueur ça aurait été préférable. Qu'ils sachent aux moins qu'ils sont importants l'un pour l'autre et non juste de simples collègues, que leur relation avance un minimum. Donc dommage.

    Je vais terminer par les graphismes, que j'ai trouvé agréables, Kyoto est plutôt bien mise en avant avec ses couleurs chaudes. Ça me rappelle d'ailleurs un peu l'anime Rokuhoudou. 

    Conclusion: Un slice of life mêlant enquêtes et quotient avec une touche de romance, c'était sympa et léger. 7/10.

     Qu'en avez-vous pensé ?


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Octobre à 18:42

    Yo Kalyna ça fait un bail ;D !

    Je suis encore une fois très contente de lire ton avis, et ta critique qui est très riche et détaillée ^^ et certains passages qui m'ont bien fait marrer. Je suis entièrement d'accord avec toi . C'est clair que le "jeu" entre Ensho et Kiyotaka était ridicule à force....et la scène de Aoi qui se faisait agresser par Ensho m'a vraiment mise mal à l'aise je ne sais pas si c'est ton cas , et Kiyotaka son prince charmant qui vient à sa rescousse mdr ;D. Aoi est une fille droite avec des principes ,c'est un personnage que j'ai apprécié , mais c'est clair que la romance.....on dirait qu'ils voulaient éviter tout développement sérieux entre les personnages, entre Aoi qui hésitait....Kiyotaka qui ne voulait pas assumer et surtout les interruptions de moments romantiques qui me faisaient penser à net ju no susume XD.

    Ou sinon cet automne tu visionnes quoi comme animes ? Perso je suis à fond sur SAO saison 3 >/////< ça fait longtemps qu'un anime ne m'a pas fait autant d'effet

    • Voir les réponses
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :